Nos conseillers au 01.42.33.01.12
Nous vous rappelonsEspace clientListe de mariage / Cadeau

Identifiez-vous



Mot de passe oublié ?

Vous participez à un cadeau ?


Accueil > Afrique > Voyage sur mesure à Madagascar

Voyage sur mesure à Madagascar

Retour à la liste

Parfums d Asie en terre africaine

-

Voyage sur mesure à Madagascar

Parfums d Asie en terre africaine

Madagascar… C’est d’abord la rencontre d’un peuple à l’accueil et au sourire légendaires. Là, 18 ethnies vivent au cœur d’une nature préservée, dans des paysages insolites. Saveurs de vanille et d’épices rares, forêts primaires et lémuriens, déserts d’épines et baobabs, plages de rêves et lagons idylliques : laissez vous surprendre par la diversité de cette île où tout ou presque est endémique. Vivez l’instant d’un voyage au rythme doux du « Mora Mora », et revêtez le sourire malgache pour un voyage inoubliable. Avec les Clés du Monde, partez à la découverte d’une île laboratoire de l’évolution, pour un vrai voyage sur mesure à Madagascar.

On va d’abord à Madagascar pour la diversité de ses rencontres et la gentillesse légendaire de ses habitants. On y découvre alors des traditions incroyables ou les ancêtres continuent de rythmer la vie des malgaches.

Attention, c’est une grande île-continent et les distances à parcourir peuvent être importantes. C’est la raison pour laquelle, il est important de définir avec soin votre itinéraire.  

Pour réussir un voyage à Madagascar, nous vous conseillons de sortir des sentiers battus… partir à la rencontre des peuples qui composent l’île, et découvrir ses paysages grandioses et isolés. En voiture avec votre chauffeur malgache, à pied dans l’Isalo ou le Makay, en pirogue dans le canal des Pengalanes, à vélo dans les hautes terres, en catamaran à travers l’archipel des Mitsio, en quad dans les fabuleux paysages de la côte ouest, notre expertise et notre connaissance profonde de l’île sont une véritable force pour réussir votre voyage sur mesure à Madagascar.

Un voyage à Madagascar c’est toujours un peu l’aventure. Même organisé avec le meilleur chauffeur guide de l’île, les pistes malgaches peuvent réserver des surprises …

Quand c’est la saison (de juin à septembre) l’observation des baleines reste un spectacle inoubliable. Toute l’année, lémuriens et caméléons sont les animaux emblématiques de l’île et vous pourrez les observer très facilement.

Notre coup de cœur pour un voyage inoubliable à la rencontre du peuple malgache est de partir sur les pistes de l’ouest entre Morondava et Tuléar. Un bout du monde à la rencontre du peuple de pêcheurs Vézo et des traditions Sakalava. Des hébergements improbables, des paysages grandioses, et des plages de rêves, pour un voyage hors du temps.

 

Ces quelques lignes ne suffisent pas à décrire tout ce que la Grande Ile peut offrir aux voyageurs. Car à Mada, pour les intimes, tout est possible ; en famille , en amoureux , entre amis, à vous de choisir entre un trekking de plusieurs jours ou des échappés en 4 X 4 en pleine brousse , des voyages en boutres ou tout simplement un séjour reposant dans un hôtel de charme

Loin des voyages balisés, découvrez différemment le Madagascar sur-mesure des Clés du Monde : entre les incontournables, nos coups de cœurs ou nos coins plus secrets, nous saurons organiser avec vous le voyage qui vous correspond.
 

  


La Nationale 7 et ses environs  



La célèbre Nationale 7 traverse des paysages grandioses et vous emmène à la découverte de parcs nationaux aux paysages spectaculaires.

Après Tana, vous entrez en pays merina et dans la région d’Antsirabe. Cette ethnie des hauts plateaux vit entre rizières et collines verdoyantes. Les Merina sont connus pour leurs incroyables cérémonies de « retournement des morts ». Le peuple merina danse alors avec ses morts sortis des tombeaux : une expérience unique, à partager avec eux, pour comprendre un aspect important de la culture malgache et l’étroite relation qui les lie avec leurs ancêtres.

Passez ensuite en territoire bestiléo. Un arrêt le jour du marché des zébus laisse des souvenirs impérissables et permet de créer des contacts avec ce peuple souriant. Ne manquez sous aucun prétexte la traversée en train entre Fiana et Manakara au bord du Canal des Pengalanes. Les paysages traversés par la vieille micheline sont éblouissants, et les nombreux arrêts qui animent les villages rendront ce voyage inoubliable.

De Manakara, l’exploration du Canal des Pengalanes en pirogue est possible si vous disposez d’un peu plus de temps. Avant de retrouver la Nationale 7, un petit arrêt dans la réserve de Ranomafana et ses lémuriens est à conseiller !

Le paysage change radicalement en arrivant dans le parc national de l’Isalo, transition entre les paysages verdoyants des hautes terres et les paysages arides du sud malgache. De nombreux treks sont possibles, de la balade accessible à tous au trek de plusieurs jours.

En quittant l’Isalo, arrêtez vous à Ilakaka, une ville qui a poussé à grande vitesse, avec la fièvre des chercheurs d’or et de saphirs. Le paysage y est atypique, avec ses énormes « fourmilières humaines » qui creusent le paysage de latérite rouge. C’est aussi l’occasion de constater que l'on travaille dur au pays du « Mora Mora »

Vous terminez la RN7 en arrivant dans le territoire des pêcheurs Vézo. Des plages idylliques, des fonds coralliens, des hébergements variés pour jouer les robinsons ou les robinsons de luxe. Et quelques baobabs pour compléter la carte postale …

  

L’Ouest malgache : entre Morondava et Tuléar, un bout du monde exceptionnel et authentique. 

 


Notre coup de cœur à Madagascar est bien l’ouest Malgache ! Partez loin des routes balisées, sur une piste de latérite à la découverte de paysages aussi insolites que variés. Pour faire des rencontres authentiques dans de petits villages isolés au milieu de paysages majestueux et se reposer au bord de lagons idylliques et déserts …  Un cocktail rare pour un voyage inoubliable.

Dès l’arrivée à Morondava, c’est déjà un autre monde… un bout du monde. Un coucher de soleil sur la célèbre allée des baobabs est simplement immanquable !
Si vous avez le temps et le courage, à une journée de piste de Morondava se dressent les Tsingy de Bemaraha. Classée au patrimoine mondial par l’Unesco, cette formation géologique est unique au monde, en forme de forêt et cathédrale de pierres taillées par l’érosion. Les panoramas dans les gorges, les canyons et les grottes sont à couper le souffle. Même si l’exploration est accessible à tous, il est recommandé de ne pas avoir le vertige.

Au départ de Morondava, votre chauffeur vous conduit à travers une piste difficile mais somptueuse jusqu’au petit village de Bélo sur mer, petit village de pêcheurs, posé sur une langue de sable ou l’on construit encore des boutres sous les cocotiers.

Continuez votre aventure vers Manja ! 6 heures de pistes pour vous enfoncer dans les terres au milieu de paysages de savanes et de baobabs, parsemés des fameux tombeaux sakalava … A votre arrivée à Manja vous voilà au cœur d’un village coupé du monde…. C’est ici peut-être que les contacts sont les plus riches et les plus sincères.

Vous continuerez votre route vers Andavadoaka . C’est une longue piste de 8 heures à travers des forêts sèches, d’épineux et de jujubiers et de petits villages hors de temps. La récompense est au bout du chemin ou plutôt de la piste ! Nous vous conseillerons ici un hôtel en fonction de votre budget posé sur le bord d’un lagon avec un panorama paradisiaque.

Au départ d’Andavadoaka, la piste se fait plus douce et plus accessible, elle traverse par endroits des forêts sèches où vivent « le peuple des épines » : Les Mikéa qu’il est cependant assez difficile d’approcher.
De lagons en lagons vous voilà à la fin de la grande piste de l’ouest, au contact du peuple de pêcheurs Vézo, et sur des langues de plages parfaitement idylliques. En saison, il est possible d’observer facilement les baleines à bosses.

Nous connaissons parfaitement les coins et recoins de ce grand ouest malgachenous nous rendons régulièrement. Nous saurons vous construire l’itinéraire adapté à vos envies pour un voyage sur mesure absolument inoubliable.

 

 


Plus loin : le grand Sud, de Tulear à Fort Dauphin

 


La grande aventure au cœur de la brousse, c’est ce que ce voyage vous offre. Une escapade dans « le pays de l’eau enfouie » ou « le pays des épines ». Ici, ce sont les Antandroy et les Mahafaly qui peuplent les villages construits en torchis entre bush et lagon, avec leurs tombeaux joliment décorés, surmontés de magnifiques totem, dits « aloalo ».

Dans ce grand sud malgache, les pistes vous mènent vers des parcs insolites. Le long de la côte, les sites de bivouac sont idylliques, comme à Lavanono , Ambola ou Faux Cap. Le parcours prend fin à Fort Dauphin.

 

Le nord de Madagascar : pour un voyage dans un autre monde

 


C’est l’endroit rêvé pour réaliser un voyage sur mesure à Madagascar en combinant balades dans des paysages saisissants, activités nautiques sur des plages ventées, ou repos au bord de lagons extraordinaires. Le nord dispose de nombreux hébergements de charme en bord de mer ou en pleine nature.
 
Quand on évoque cette région, ce qui vient à l’esprit en premier sont ses côtes multiples et variées, ses baies qui figurent parmi les plus belles au monde, ses forêts tropicales et ses Tsingy, qui sauront séduire les amoureux de la nature. Le nord s’adresse aussi aux voyageurs qui souhaitent réaliser un voyage sur mesure à Madagascar avec un nombre de kilomètres limités.

Nous conseillons à nos voyageurs de naviguer à bord d’une embarcation traditionnelle sur la mer d’émeraude, de se balader à pied le long des trois baies, d’observer la faune dans la forêt de la montagne d’Ambre et de s’émerveiller depuis les toits ou dans les grottes des Tsingy. Le périple prendra fin dans la vallée du Sambirano, entre les plantations exotiques de vanille et de cacao.

Mais ce n’est pas tout, le nord a aussi ses facettes cachées, hors des sentiers battus : la Vallée des Perroquets avec ses cabanes dans les arbres, la forêt d’Andrafiamena, où l’ONG Fanamby mène un programme de conservation et de développement totalement intégrés. L’occasion aussi de rendre votre séjour sportif (kayak, escalade) au milieu de l'archipel sacré de Nosy Hara.

 

Nosy Be, résolument différent avec les Clés du Monde.

 


Comment décrire Nosy Be ? Cocotiers, plage de sable blanc, eau turquoise, transat et « punch coco » ? C’est le Nosy Be trop souvent décrit. Aux Clés du Monde, nous avons  envie de vous parler d’un autre Nosy Be, authentique, encore à l’abri du tourisme de masse, avec des îlots magnifiques, accessibles après quelques heures de bateau ou quelques jours de bateau à voile. Dans ces contrées là, pas de grands resorts mais quelques lodges de charme ; tout est personnalisé et soigné, les excursions sont authentiques, en mer ou sur terre. Ces adresses là sont nos points forts.

Et si vous le souhaitez, nous vous emmènerons encore plus loin, à bord d’une embarcation atypique, vers des archipels vierges et sauvages au large de la grande terre…


 

L’est de Madagascar : Sainte Marie et le Canal des Pengalanes

 


On accède facilement au Canal des Pengalanes au départ de Tamatave ou de Manambato.
Le paysage lacustre est tout simplement sublime, couvert d’ « arbres du voyageur », et de charmants  petits villages. On y rencontre, des radeaux de bambous, naviguant sur le canal depuis plusieurs jours, destinés à l’acheminement des letchis, bananes et épices …

A quelques heures de navigation de Tamatave ou quelques minutes de Manambato se trouve également le Parc du Palmarium, une véritable arche de Noé abritant une riche collection de plusieurs variétés de plantes et d’animaux.

Sainte Marie est une petite île charmante de l’océan Indien au nord-est de Madagascar. Ce petit coin de paradis entouré par un lagon superbe, est recouvert d’une végétation luxuriante et parsemé de petits villages ou les rires des enfants accompagnés de « Salut Vazaha » ne vous quitteront pas. Il faut prendre le temps de vivre au rythme doux du Mora Mora de cette île incroyable. Et ne pas oublier que ces plages paradisiaques, et cette nature vierge et luxuriante, furent un lieu d’adoption pour les pirates qui venaient y cacher leurs trésors.
Le cimetière de Sainte Marie témoigne encore du passé sulfureux de l’île et sa visite est incontournable. Au milieu de la mangrove et face au lagon, les pierres tombales serties de boulets de canons retracent encore les histoires des pirates …
Sainte Marie est surtout célèbre car c’est autour de cette île que viennent se reproduire les baleines à bosse que l’on observe en toute sécurité entre juin et septembre.
Et pour parfaire votre voyage à Sainte Marie, avant de plonger dans le lagon de l’île aux nattes, allez faire un petit tour dans son église un dimanche matin pour participer à l’ambiance joyeuse et animée qui y règne.

 


 

La côte de la vanille

 

 


Une région qui porte bien son nom : elle assure 2/3 de la production mondiale à elle seule !
Là, le  parfum de vanille mêlé à celui de la mer sous l’influence de l’alizé, donne le caractère singulier de cette contrée du Nord Est.
A Sambava, tentez les randonnées dans la vallée de la Bemarivo. La découverte Parc National de Marojejy et sa haute montagne n’est qu’à quelques heures de route.
Ce parc  présente une des plus belles forêts de l’île. Antalaha, avec ses constructions de boutres et le travail de pierres semi-précieuses attirent  toujours les curiosités.
En remontant vers le nord, Vohémar, ancienne cité islamique détruite par les Portugais contient des  vestiges archéologiques.
Elle est reliée par une piste à Ambilobe en passant par le village de chercheurs d’or de Daraina, ainsi que l’aire protégée gérée par l’association Fanamby, qui abrite des lémuriens endémiques de la région.


 

  Plus loin : le grand Sud, de Tuléar à Fort Dauphin

 

 


La grande aventure au cœur de la brousse, c’est ce que ce voyage vous offre. Une escapade dans « le pays de l’eau enfouie » ou « le pays des épines ».
Ici, ce sont les Antandroy et les Mahafaly qui peuplent les villages construits en torchis entre bush et lagon, avec leurs tombeaux joliment décorés, surmontés de magnifiques totem, dits « aloalo ».
Dans ce grand sud malgache, les pistes vous mènent vers des parcs insolites. Le long de la côte, les sites de bivouac sont idylliques, comme à Lavanono , Ambola ou Faux Cap. Le parcours prend fin à Fort Dauphin.


 

  Un trek hors norme dans un paysage majestueux : le parc du Makay

 

 


Le plus beau trek de Madagascar est celui du massif du Makay.
Le paysage qu’offre le Makay est naturellement majestueux. Les parois des canyons se dressent sur plus de 30 mètres, les promontoires offrent des points vus impeccables sur les crêtes entrecoupées de gouffres et de canyons.
Entre les falaises se trouvent de magnifiques lacs bordés de palmiers et de pandanus. Des crocodiles du Nil hantent ces lieux depuis la nuit des temps. Ils font l’objet d’une superstition locale qui dit que les lacs sont habités par des « lolo » - esprits.
On y observe aussi de nombreux lémuriens et oiseaux dont beaucoup ne sont pas encore recensés. Et ce n’est pas tout, car le Makay cache encore bien d’autres trésors écologiques loin du regard de l’homme.
Le massif du Makay est difficile d’accès, ce qui permet d’ailleurs sa conservation. On arrive au pied du Makay après 2 longues journées de 4 X 4. Il faut compter une bonne semaine pour l’apprécier correctement.


 

  Le Parc National de Masoala

 

 


La péninsule de Masoala est l'un des endroits les plus riches en biodiversité de la Terre. La forêt tropicale se dresse en arrière plan des plages de sable blanc de la baie d'Antongil. On estime que les forêts de la baie d'Antongil abritent 50% de la biodiversité de Madagascar. C’est l’endroit idéal pour séjourner si vous souhaitez allier plages de rêves et nature exubérante.

Le pays est immense et les possibilités sont presque infinies.  Nous mettons notre expertise à votre service pour réaliser un vrai voyage sur mesure à Madagascar. Voici quelques suggestions qui vous guideront dans un premier temps, puis que nous affinerons ensemble en fonction de vos souhaits et des voyageurs que vous êtes.
Nous vous conseillons un minimum d’une dizaine de jours sur place.


Avec une dizaine de jours sur place :

Vous pouvez partir à la découverte de la RN7, entre Tana et Tuléar, et profiter de quelques jours de repos sur la côte ouest avant de reprendre un vol pour Tana.   Comptez un budget à partir de 2500 €uros par personne.
Un combiné entre le Nord de Madagascar (Diego Suarez, le parc National de l’Ankarana) et Nosy Be permet une première découverte toute en douceur. Comptez un budget à partir de 2400 € par personne. Le prix évolue en fonction de votre hébergement à Nosy Be.
Entre Juin et Septembre, la côte Est se prête à l’observation des baleines. Commencez par un séjour à la découverte d’Andasibe et son parc national pour observer le grand lémurien endémique de cette région. Le canal des Pengalanes constitue une étape riche en rencontres. Terminez par Sainte Marie, son cimetière de pirates, ses hébergements de charme ou de simples bungalows posés sur la plage. C’est ici que vous observerez le plus facilement les baleines. Comptez un budget à partir de 2500 €uros par personne.
Vous pouvez aussi vous reposer au bord d’un lagon et ne rien faire, partir en croisière sur un magnifique catamaran au large de l’archipel des Mitisio. Pour plus de détails, consultez nous. Les prix varient en fonction des hébergements et de la période.


Avec une quinzaine de jours sur place :

Vous avez le temps de découvrir l’ouest malgache. Le parc extraordinaire des Tsingy de Bemarah, la côte ouest de Morondava à Tuléar, et quelques jours de repos au bord du lagon. Un voyage extraordinaire au bout du monde. Comptez alors un budget de 4000 €uros par personne.
Empruntez la célèbre RN7 et sortez des sentiers battus, dés que possible. Prenez le train pour regagner Manakara et le canal Pengalanes en pirogue. Combinez avec un trek dans le Makay ? Finissez par un repos mérité au large des lagons d’Anakao ?
Tout est possible. Comptez un budget à partir de 3200 €uros par personne.

Entre 15 et 20 jours sur place :


Les combinés sont innombrables, contactez nous pour que l’on vous conseille ceux adaptés à vos besoins.
Pour 20 jours comptez un budget à partir de 4200 €uros par personne.

Vous disposez de 30 jours sur place :


Vous avez le temps, et il faudra en profiter ! Car à Mada plus qu’ailleurs, il faut savoir prendre son temps. Vous pouvez découvrir une grande partie de Madagascar, les sites les plus célèbres et incontournables, et les coins les plus reculés. Pour un voyage sur mesure à Madagascar de un mois, comptez un budget à partir de 5600 €uros par personne.
Ces budgets indicatifs incluent les vols internationaux en classe Eco et les taxes afférentes ; l’hébergement ; les transports locaux (véhicule privé avec chauffeur, vols domestiques) ; les droits d’entrée et l’assistance d’un guide local francophone.