Nos conseillers au 01.42.33.01.12
Nous vous rappelonsEspace clientListe de mariage / Cadeau

Identifiez-vous



Mot de passe oublié ?

Vous participez à un cadeau ?


Accueil > Afrique > La Tanzanie sur mesure

La Tanzanie sur mesure

Retour à la liste

Le spectacle de la Nature

En safari (suite) ...
-

La Tanzanie sur mesure

Le spectacle de la Nature

Dans des paysages infinis de savane semés d’escarpements, de montagnes et de volcans à couper le souffle, la Tanzanie est un pays de superlatifs, promesse de voyages extraordinaires : c’est un des plus beaux pays pour réaliser le safari de vos rêves … peut-être le plus beau. Là, autour de la fracture colossale du Rift, considérée comme un des berceaux de l’humanité, s’étend un jardin d’Eden magnifique et protégé, où la faune et la flore sont d’une diversité exceptionnelle. La Tanzanie du Kilimanjaro, du Ngorongoro ou du Serengeti … est aussi le pays d’une île mythique, dont le nom est probablement l’un des plus beaux appels au voyage et à l’Orient qui soit : Zanzibar …

 

La Tanzanie, c’est LE pays de safaris exceptionnels. 10% du territoire sont aujourd’hui protégés, sous trois statuts : parcs nationaux les règles sont les plus strictes, réserves (Game Reserves, en fait) la chasse est autorisée, et zones protégées (Conservation Areas, comme le Ngorongoro).

 

Comment ça marche les safaris en Tanzanie ?

 

C’est dans le nord du pays qu’ils sont le plus facile à réaliser, en entrant dans le pays à Arusha (à l’aéroport de Kilimanjaro). A deux, en petit groupe, en famille aussi, cela est possible, mais compte tenu des distances ou de la fatigue, nous ne vous recommandons la destination qu’avec des enfants au dessus de 6 ou 7 ans au moins.

 

Notez qu’en Tanzanie, on ne conduit pas son propre véhicule : il faut être accompagné d’un chauffeur-guide dans les parcs impérativement. Nos safaris se réalisent de manière privative bien évidemment : en fonction de votre itinéraire, vous disposez d’un chauffeur-guide qui vous accompagne toute la durée de vos safaris.

 

Dans le cadre des horaires d’ouverture des parcs et des réserves, la journée commence tôt en général, quand la savane s’éveille et que les lumières sont belles. Dans certains parcs, les safaris peuvent se faire à pied (ça n’est pas le cas des parcs du nord). Dans les réserves, les safaris se réalisent en compagnie de rangers

 

La meilleure période pour observer la vie sauvage est la saison sèche (de septembre à mars, avec une petite saison des pluies en novembre) : la végétation est moins dense, les animaux se concentrent autour des points d’eau, et sont plus visibles. Après la grande saison des pluies (mai, juin), les paysages sont aussi très beaux : très verdoyants, et offrent une expérience plus inattendue, loin des images d’herbes brulées et jaunes qu’on a souvent. On peut donc choisir de se rendre en Tanzanie toute l’année, à l’exception sans doute de la grande saison des pluies, qui peut rendre les pistes difficilesvoire impraticables.

 

La gamme d’hébergement est très vaste en Tanzanie : lodges, camps de toile, anciennes fermes ; entrée de gamme, charme, luxe. Nous avons nos préférences et sommes pour vous informer et vous guider.

 

Et il y a Zanzibar … Sur la côte, la civilisation swahilie est née d’un métissage unique de populations et de traditions africaines, arabes, indiennes et européennes. Dans la même ville se dressent les clochers des églises, les minarets des mosquées, les coupoles des temples hindous. Zanzibar est magique.

 

Les incontournables, c’est au nord du pays, au départ d’Arusha

 

Arusha : située à 1550 mètres d’altitudes, au pied du mont Meru, la ville n’a pas de charme particulier, mais c’est le meilleur accès pour les safaris dans les parcs du nord.

 

Le Parc national du lac Manyara : de très beaux paysages typiques de la Vallée du Rift, dans une petite plaine, au pied de l’escarpement. Manyara est surtout fameux pour ses lions perchés dans les arbres.

 

Le Parc national du Tarangire : une vaste savane vallonnée, semée de très nombreux et typiques baobabs. Pendant la saison sèche, les bords de la rivière Tarangire sont un point d’observation extraordinaire pour les animaux.

 

Le Parc national du Serengeti : dans des paysages d’une grande variété et qui figurent parmi les plus somptueux d’Afrique, le spectacle de la nature et de la vie sauvage dans toute sa splendeur.

 

Et bien sûr, le Ngorongoro : des images qui ont fait le tour du monde, un site tout bonnement exceptionnel. Autour d’un volcan dont la caldeira abrite les « Big Five », toute une zone protégée. Bien sûr le lieu est fréquenté, mais il n’en reste pas moins éblouissant.

 

Mais aussi, moins courus

 

Le Parc national d’Arusha : au pied du majestueux Mount Meru, un petit parc dans des paysages verdoyants, avec le volcan Ngurdoto et les lacs salés Momella.

 

Le Parc national du Kilimanjaro : une ceinture forestière, en quelque sorte, sur les pentes du mythique toit de l’Afrique. Pas un parc à safari : une très belle zone de promenade et de marche.

 

Les gorges d’Olduvai : le lieu qui rendit Louis et Mary Leakey célèbres dans le monde entier. Mythique chez tous les paléontologues du monde, le site est considéré comme un des berceaux de l’humanité.

 

Le lac Natron : un des endroits que nous adorons, loin des routes et des sentiers battus. Un lac turquoise extraordinaire, entouré d’escarpements, sur un endroit parmi les plus arides du pays.

 

Les sommets

 

Le Kilimanjaro : le toit de l’Afrique … il culmine à 5895 mètres, avec son sommet en forme de table, incroyablement (mais de moins en moins) blanc. Incontournable pour les amateurs de hauts sommets ; l’ascension dure 5 jours et fait l’objet d’un voyage spécifique.

 

Le Mount Meru : il culmine à 4566 mètres. Comme son grand frère, c’est un volcan, mais à la forme conique presque parfaite, et sa dernière éruption remonte à la fin du 19e siècle. Il est aussi moins « couru » que le Kili. Son ascension dure 4 jours et requiert une bonne condition physique.

 

Plus loin : les parcs et les réserves du sud

 

La Réserve du Selous : immense et extraordinaire, elle offre aux privilégiés qui la visitent une ambiance unique, promesse de souvenirs inoubliables. C’est la plus grande réserve animalière d’Afrique (plus de 50 000 m²). Les safaris peuvent s’y faire à pied ou en bateau.

 

Le Parc national de la Ruaha : le plus vaste de Tanzanie (20 000 km²), accessible depuis Dar par avion. Un de nos coups de cœur. Ses plaines infinies sont très peu visitées. Durant la saison sèche, l’observation des prédateurs et des mammifères et des oiseaux est exceptionnelle.

 

Le Parcs nationaux de Mikumi et d’Udzungwa : une zone parfois qualifiée de « Serengeti du sud » pour ses étendues immenses, et la quantité de mammifères qu’on y voit,  surtout des espèces rares (lycaons, grands kudus, hippotragues noirs …)

 

Des bouts du monde, vers le lac Tanganyika

 

Le Parc national des montagnes Mahale : un accès un peu compliqué, des criques de sable blanc bordées par les eaux du lac et dominées par des pics couverts de jungle. Un des derniers refuges des chimpanzés en Afrique de l’est.

 

Le Parc national du fleuve Gombe : le plus petit des parcs nationaux de la Tanzanie. Des forêts et des vallées profondes, habitat de chimpanzés rendus célèbres par le travail magnifique de Jane Goodall. Se visite à pied.

 

Le Parc national de Katavi : avis aux amateurs d’une Afrique authentique. Ses forêts réservent des surprises parmi les plus belles qu’un safari puisse offrir sur le continent tout entier.

 

Zanzibar

 

Son seul nom est un appel au voyage et évoque l’histoire et les parfums d’antan. Mythique « île au épices », elle fut aussi une plaque tournante du commerce des esclaves. Véritable jardin tropical festonné de plages de sable blanc et de lagons, elle est aujourd’hui un joyau de la Tanzanie. Zanzibar est un mélange d’Afrique, d’Arabie (heureuse, Oman) mais aussi de Perse, de Portugal et de Grande-Bretagne, et son patrimoine est exceptionnel. Berceau du swahili et du tarab, Mji Mkongwe, la fameuse « Stone Town », est un labyrinthe de ruelles étroites et de vieilles bâtisses aux terrasses ouvragées. Tout un Orient de légendes !

 

Nous vous suggérons un minimum de 8 jours sur place, l’idéal étant d’avoir au moins 10 à 12 jours si vous souhaitez poursuivre vos safaris par un peu de découverte et de farniente à Zanzibar.

 

Classique et incontournable : une semaine dans le nord. Manyara, Tarangire, Serengeti, Ngorongoro bien entendu. En hébergement standard/charme, comptez un budget à partir de 3000 € par personne. En hébergement charme/luxe comptez un budget à partir de 4000 € par personne.

 

Avec quelques jours de plus, ce qui est mieux, vous pourrez découvrir Zanzibar. En hébergement standard/charme, comptez un budget à partir de 3500 € par personne. En hébergement charme/luxe comptez un budget à partir de 4000 € par personne.

 

Les parcs et réserves du sud demandent un peu de préparation, d’explication. Il faut savoir que l’hébergement y est plus rare, le budget est en conséquence assez élevé. Pour une dizaine de jours combinant le Selous et Zanzibar par exemple, comptez un budget minimum 4500 € par personne.

 

Comme ailleurs en Afrique de l’est ou en Afrique australe, il y a, en Tanzanie, des lodges de luxe, voire de très grand luxe. Elewana, and-Beyond, Singita … ils proposent des prestations et des safaris exceptionnels ; tous sont différents. Nous sommes là pour vous aider et vous guider dans vos choix.

 

Nos budgets indicatifs incluent les vols internationaux en classe Eco et les taxes afférentes ; l’hébergement ; les transports en véhicule privé avec chauffeur-guide ; les safaris guidés et les droits d’entrée.